Pourquoi une Fondation ?

« Son fonctionnement doit bouleverser tous les codes en vigueur dans le secteur de l’assurance. »

Dans les années 80, face à des pouvoirs publics toujours plus répressifs vis-à-vis des deux-roues et en réaction aux tarifs exorbitants appliqués par les assureurs, les motards se regroupent pour bâtir la Fédération Française des Motards en Colère (FFMC). Armés d’une bonne dose d’utopie, ils décident alors de créer leur propre compagnie d’assurances. C’est ainsi que sans aucun appui financier extérieur, la Mutuelle des Motards voit le jour en septembre 1983, grâce à la souscription de 40 000 motards qui versent chacun 280 francs (soit environ 10 % du SMIC de l’époque). Ces derniers, alors devenus membres fondateurs, affirment impérieusement que « son fonctionnement doit bouleverser tous les codes en vigueur dans le secteur de l’assurance ».

Et dans les faits, son organisation puise ses ressources dans les valeurs mutualistes de solidarité et de primauté de l’homme sur le capital.

Elle évolue donc sans but lucratif, à l’instar de toutes les autres structures de l’économie sociale et solidaire, autour d’un pivot représenté par le sociétaire qui est le moteur de son fonctionnement démocratique.

Au fil des ans, l’expertise technique du risque 2 et 3-roues à moteur acquise par la Mutuelle des Motards ne cesse de s’affiner. Sa volonté d’assurer tous les conducteurs en améliorant leur condition, notamment au travers d’actions de prévention, contribue à maîtriser ce risque.

Une démarche d’innovation permanente au service des motards

Déterminée à réinventer sans cesse son métier au bénéfice des motards en particulier, et de l’individu en général, elle s’inscrit dans une démarche d’innovation permanente et met un point d’honneur à compléter régulièrement son offre avec des garanties uniques sur le marché de l'assurance 2-roues.

En cohérence avec son engagement pour la prévention et sa volonté d’être acteur du progrès, la Mutuelle des Motards a créé, en partenariat avec la Fondation de l’Avenir, la Fondation Mutuelle des Motards. Née le 25 septembre 2014, celle-ci vise à accompagner et soutenir sur le plan médical, social et sociétal, la recherche et l’innovation technologique dans la prise en charge des pathologies liées à la pratique des 2 et 3 roues à moteur, au bénéfice de tous leurs utilisateurs. D’intérêt général et à but non-lucratif, elle est dirigée par un comité de gestion dont les principaux membres sont des acteurs de la Mutuelle des Motards. Le fait d’être abritée par la Fondation de l’Avenir lui offre l’opportunité de profiter de toutes les possibilités offertes par la reconnaissance d’utilité publique ainsi que d’une expérience exceptionnellement riche en matière de recherche appliquée et d’innovation dans les pratiques de soins et d’accompagnement.

Les rôles de la Fondation Mutuelle des Motards

La Fondation Mutuelle des Motards permet de soutenir des actions et projets d’intérêt général qui favorisent la protection, la prise en charge et l’accompagnement des accidentés de la route. Elle œuvre également à une meilleure prise en compte des utilisateurs de 2 et 3-roues motorisés, catégorie d’usagers de la route vulnérable, en favorisant la médiatisation d’actions de prévention. Ses missions se déploient selon cinq axes principaux :

Les rôles de notre fondation

- Développer la recherche médicale appliquée spécifique à la traumatologie des conducteurs de 2 et 3-roues à moteur.

- Conduire des études et recherches scientifiques au plan clinique, médico-économique et sociétal, spécifiques à la pathologie des conducteurs de 2 et 3-roues à moteur.

- Soutenir des actions et dispositifs de prévention, tant en termes de comportement, d’équipement et d’infrastructures routières afin de contribuer à améliorer les pratiques et prévenir les risques d’accident.

- Contribuer, en partenariat avec des associations du monde des 2 et 3-roues à moteur, à des initiatives de soutien au bénéfice des utilisateurs et de leur entourage concernés par un accident.

- Coordonner et diffuser l’information en direction de tous les personnels scientifiques, médicaux et sociaux intéressés. En faire de même auprès des familles ainsi que des organismes concernés, des collectivités et acteurs territoriaux, et du public le plus large.

Pionnière en matière de protection

Un positionnement précurseur pour toujours plus de protection aux motards

Dès 1991, la Mutuelle des Motards crée le «Label Jeune» pour permettre aux conducteurs novices de s’assurer en proposant une liste de motos adaptées (comprenant plus de 1 000 modèles) qui leur garantissent une réduction de 25 % sur la Responsabilité Civile (RC). Son positionnement, sans cesse précurseur pour proposer des solutions d’assurance apportant toujours plus de protection aux motards et scootéristes, aboutit en 1998 à l’inclusion d’une garantie corporelle du conducteur dans tous les contrats. L’année suivante, elle prévoit le remboursement systématique du casque en cas d’accident et lance des nouvelles garanties pour les équipements et les accessoires. Toujours dans l’objectif de proposer de meilleurs moyens de se protéger, elle lance en 2004 la garantie « Jurimotard », une protection juridique distincte de celle liée au contrat du véhicule, qui intervient dans la plupart des litiges survenus dans le cadre de la vie privée ou professionnelle.

Garantie SAVE : l’accompagnement des victimes d’accidents et de leurs proches

En 2010, en créant la garantie SAVE (soutien et accompagnement des victimes de la route et de leur entourage) et en l’incluant dans tous les contrats, quel que soit le niveau de couverture choisi, la Mutuelle s’est lancée l’un de ses plus grands défis : repousser les limites traditionnelles de l’indemnisation.

Cette garantie permet aux motards, ainsi qu’à leurs proches, de bénéficier en cas d’accident de prestations et d’un accompagnement personnalisé inédits sur le marché de l’assurance deux-roues. Elle est d’ailleurs, depuis 2016, la première garantie en France à prendre en charge un protocole thérapeutique de rééducation fonctionnelle par l’hippothérapie, avec comme partenaire Equiphoria. En permanence en quête de percevoir en amont les problèmes, les attentes et les besoins des utilisateurs de 2 et 3-roues motorisés, la Mutuelle des Motards a pris en 2019 le relais de la fondation MAIF afin de pérenniser et promouvoir « Certimoov’ », une nouvelle méthode scientifique et inédite pour tester le niveau de protection des casques, qui a pour ambition d’être à terme étendue à tous les équipements de protection individuels.

La création de la Fondation Mutuelle des Motards, en 2014, s’inscrit dans le prolongement naturel de cet engagement au long cours, en faveur d’une meilleure prise en compte de tous les utilisateurs de 2 et 3-roues motorisés.

Comité de gestion de la Fondation

Alain Borie

Alain Borie

Président de la Fondation Mutuelle des Motards, administrateur Mutuelle des Motards 1995-2019

Guillaume Chocteau

Guillaume Chocteau

Trésorier de la fondation Mutuelle des Motards, administrateur Mutuelle des Motards

Sophie Carreau

Sophie Carreau

Membre de la fondation Mutuelle des Motards, salariée Mutuelle des Motards

Patrick Cazaux

Patrick Cazaux

Membre du comité de gestion de la fondation Mutuelle des Motards, administrateur Mutuelle des Motards

Richard Esposito

Richard Esposito

Membre au titre de personne qualifiée, Membre du bureau national de la FFMC

Philippe Leizé

Philippe Leizé

Membre de la fondation Mutuelle des Motards, salarié Mutuelle des Motards

Jean-Paul Roustan

Jean-Paul Roustan

Membre au titre de personne qualifiée, CHU Montpellier

Antoine Staffelli

Antoine Staffelli

Membre du comité de gestion de la fondation Mutuelle des Motards, administrateur Mutuelle des Motards

Les projets

La Fondation Mutuelle des Motards favorise les actions de prévention, d’information et d’accompagnement au bénéfice de tous les conducteurs de 2 et 3-roues à moteur et de leur entourage. Ainsi soutient-elle, au travers d’appels à candidatures, des travaux de recherche dans le domaine de la prévention, de la santé, de la sécurité et de l’accidentologie spécifiques à cette catégorie d’usagers de la route.

Les rôles de notre fondation

Recensement des équipements de protection des utilisateurs de 2 et 3-roues motorisés afin d’améliorer les techniques de dégagement

L’opération qui consiste à ôter l’équipement de protection d’un utilisateur de 2 ou 3-roues motorisé victime d’un accident ne doit pas s’effectuer sans précaution. En effet, le risque qu’une mauvaise manipulation puisse aggraver les blessures, voire en engendrer de nouvelles, est très élevé. En outre, la méthode de retrait varie en fonction des matériaux utilisés et requiert dans certains cas des outils spécifiques (exemple : vêtement renforcé de fibres kevlar). C’est pourquoi la Fondation Mutuelle des Motards met en place une démarche de recensement de l’ensemble des équipements de protection utilisés par cette catégorie d’usagers de la route. Chaque catégorie de protection sera répertoriée en fonction de son fabricant, du niveau de protection établi selon les normes européennes, de sa catégorie de prix et de sa composition. Cette nomenclature précisera également la nature de la protection attendue en fonction de l’organe protégé. Cette étude a fait l’objet d’un appel à candidature afin d’être financée sous forme de bourse, attribuée à des étudiants dans le cadre d’une formation universitaire supérieure.

Prix « fondation mutuelle des motards » évolution des connaissances et des pratiques en termes de prévention de sécurité et de partage de la route

Cette dotation récompensera des jeunes de moins de 25 ans (individuels ou association) ayant élaboré un projet visant à promouvoir un comportement respectueux et solidaire de partage de la route. Il peut s’agir d’actions de prévention visant à mieux connaître les dangers pour pouvoir les éviter, de recherches permettant de développer les connaissances sur l’usage des 2 et 3-roues motorisés et les interactions entre usagers, ou encore d’élaboration de nouveaux dispositifs ou méthodes pour limiter les conséquences des accidents. L’objectif est d’inciter les conducteurs à analyser leurs pratiques pour pouvoir proposer des actions innovantes permettant d’améliorer leur sécurité. Les candidatures ont été reçues en fin d’année scolaire 2018-2019.

Le rôle de la Fondation de l’Avenir

Plus de 1200 programmes de recherche soutenus depuis 1987

Créée en 1987 par la mutualité, la Fondation de l’Avenir est reconnue d’utilité publique dès l’année suivante. En 1991, elle est reconnue « fondation abritante », ce qui lui permet d’accueillir des fondations pour les organismes qui s’assignent des objectifs équivalents. À ce titre, la Fondation de l’Avenir accueille uniquement des fondations portées par des acteurs mutualistes. Depuis sa création, elle a soutenu plus de 1 200 programmes de recherche, grâce à la générosité de ses 64 000 donateurs particuliers et de ses 50 partenaires et mécènes institutionnels issus de l’économie sociale et solidaire. De cette façon, elle contribue à l’innovation sociale en soutenant la recherche médicale et l’émergence de nouvelles pratiques de soin et d’accompagnement, dans les structures publiques, associatives et mutualistes. L’objectif est d’en faire bénéficier le plus large public. En effet, le rôle de la recherche médicale appliquée est d’établir un lien entre les connaissances théoriques fondamentales et leurs applications concrètes. Les recherches financées concernent donc toutes les spécialités médico-chirurgicales et s’intéressent à tous les domaines d’application. De plus, elles sont majoritairement réalisées par des équipes constituées de médecins et chirurgiens, en lien quotidien avec les patients.

Les travaux qu’elle a soutenus ont contribué à la découverte d’avancées médicales majeures à retombées internationales.

Acteur incontournable du système de santé, la Fondation de l’Avenir œuvre également pour que les malades bénéficient rapidement des avancées issues de la recherche. Ainsi, les travaux qu’elle a soutenus ont contribué à la découverte d’avancées médicales majeures à retombées internationales. Les exemples les plus célèbres sont la désintégration des calculs rénaux sans chirurgie, la stimulation cérébrale profonde appliquée à la maladie de Parkinson, la greffe de cellules cardiaques issues de cellules souche embryonnaires pour réparer le cœur après un infarctus, ou encore la prise en charge de la douleur ou la prévention des escarres chez les blessés médullaires. L’éthique est au cœur de son fonctionnement. Ainsi, les instances dirigeantes garantissent la transparence totale sur la gestion et l’emploi des fonds récoltés tandis qu’un conseil scientifique indépendant veille à ce que les recherches puissent avoir des applications pratiques à court ou moyen terme, afin de pouvoir guérir des milliers de malades. Placée sous l’égide de la Fondation de l’Avenir, la Fondation Mutuelle des Motards s’engage donc à poursuivre les mêmes principes d’utilité sociale dans la réalisation de ses projets.

Ne manquez pas nos prochaines publications !

Inscrivez votre adresse email dans le formulaire ci-dessous, et soyez informé de la publication d'un nouveau communiqué ou d'une nouvelle revue de presse :

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que nous utilisions des cookies pour mesurer l'audience de notre site. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.